CA SE PASSE COMME CA ... CHEZ SHI CHA HAI

Publié le par Quetard Nicolas

UN TEST PERMANENT

Tous les jours nous avons un relanceur chinois en face de nous. En revanche, ces derniers changent énormément et il est très rare de jouer deux jours de suite avec le même relanceur. Le matin le coach réunit les jeunes et désignent les partenaires d'entraînement. Bien sur les entraîneurs chinois tiennent compte de notre niveau (il y a des relaceurs contre lesquels je n'ai pas joué) et aussi de la motivation. Si on a fait de bonnes séances, la récompense est d'avoir un meilleur relanceur la séance suivante (l'inverse est vrai aussi)



Lors des phases de matchs les coachs chinois sont très attentifs aux résultats; alors que les européens ont tendance à ne pas jouer au maximum les petits chinois eux élèvent encore leur niveau de jeu par rapport aux exercices. De la même façon, si nous battons un chinois nous allons jouer contre lui la séance suivante pour qu'il trouve des solutions.
En gros, il y a un test dans toutes les séances et les petits chinois ont toujours un challenge contre nous. il n'y a aucun comptage de points pour le "fun" ... je ne sais pas si c'est un lien de cause à effet mais il sont très fort aux avantages et je pense que cette concentration de tous les jours les aide dans ces moments importants.

UN FOYER DE RELANCEURS INCROYABLE

Pour l'instant je bats tous les jeunes chinois de notre groupe même si c'est difficile ... le coach chinois a donc fait venir (de sa propre initiative) des relanceurs. Cette semaine j'ai eu droit à mon "papy" à moi; un gaucher de 45 ans avec prise porte-plume et soft en coup droit comme unique plaque. Bilan : 2 victoires étriquées à la belle ! Il doit jouer environ n°500 mais demande d'utiliser son cerveau car son jeu est vraiment atypique pour un européen (je n'ai pas filmé)
J'ai également pu jouer contre une  chinoise de 25 ans (environ) dont vous pourrez voir une vidéo ci-dessous. En exercice, elle joue largement n°200. Elle ne fait quasiment aucune faute lors des exos même lorsque c'est elle qui travaille en incertitude. En revanche, en match je mène 8 sets à 2 (je n'ai jamais gagné aux avantages) mais je pense qu'elle joue n°400/500.



Jeudi, il y a un groupe de 3 chinoises de 19 ans qui sont venus "taper la balle". Elles n'ont pas perdu un set contre le groupe d'allemand et un russe dont les meilleurs jouent n°200/300. Je n'ai pas eu la chance ou la malchance de jouer contre elle mais ça joue dans les 15 meilleurs françaises chez nous, c'est une certitude.
J'ai du mal à imaginer le nombre de joueurs et joueuses d'un niveau numéroté qui résident à Pékin. Ca doit être un chiffre inimaginable pour nous (nous avons 13 numérotés dans le Loiret...)

La semaine prochaine je vous parlerai des petites chinoises qui sont plus fortes encore que nos relanceurs. Sur ceux je retourne m'entraîner pour ne pas perdre mes tests!!

Publié dans Voyage en Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

koukoui 17/08/2009 21:34

nico c'est quand que tu m enméne en chine ? lol