DREAM TEAM CHINOISE (2)

Publié le par Quetard Nicolas

PAS D'EGALITE DE TRAITEMENT

Suite et fin de l'article sur le fonctionnement du tennis de table à Shi Cha Hai et sur notre groupe d'entraînement en particulier.
Il y a deux salles attenantes consacrées au Ping dans le centre. En gros, l'une d'elle est consacrée aux jeunes qui viennent de rentrer en sport étude et l'autre à ceux qui se préparent à integrer le centre d'entraînement de Pekin des 13-16 ans. Beaucoup de joueurs (au moins 40 garçons et filles) pour peu de places. Apparemment, sur les enfants à Shi Cha Hai cette année ils ne comptent que sur 1 ou 2 joueurs pour integrer le haut niveau chinois. Et il n'est pas caché aux autres qu'on ne compte pas sur eux ... il y a une assez forte différence de traitement suivant le niveau des joueurs (chose inconcevable en France) et qui ne semble pas choquer les jeunes ni les parents. On tolère certains écarts avec les meilleurs et pas avec les autres !
Cette "discrimination" est également financière. En effet, si dans la salle des nouveaux tout le monde paye normalement 2250 RMB (250 euros) par mois pour être à Shi Cha Hai ; dans le groupe des meilleurs les joueurs payent en fonction de leur niveau ou de leur âge. Ainsi LIU YE BO sur qui repose le plus d'espoirs paye seulement 450 RMB par mois, TIAN HAO sur qui on compte aussi 650 RMB alors que le petit défenseur qui est plus vieux paye quant à lui 1110 RMB.
Ce système est étonnant et la aussi bien loin de nos pratiques européennes.

UNE VARIETE DE SYSTEME DE JEU

Il est important de noter que les chinois forment des groupes constitués de joueurs aux systèmes de jeu différents. Ainsi, sur les 10 joueurs que nous avons le plus affronté il y a un défenseur, trois porte-plume (tous droitiers), trois gauchers, trois attaquants droitier. Lors de mon premier voyage, cette proportion était déjà respectée avec seulement un joueurs soft CD en plus. Cette diversité permet de ne pas être surpris en compétition par un système de jeu inconnu.
J'ai la chance cette année d'avoir chez les 99 garçons des garçons qui ont les qualités pour jouer avec des systèmes de jeu différents. Alexandre Greinschgl en porte-plume, Thibault Charlet notre gaucher, Tom Dunou et son soft CD et Samuel Praud qui aurait des envies de défense comme papa. On va essayer de faire notre petit Shi Cha Hai à nous!!

DES ENFANTS COMME LES AUTRES
 
Le fait qu'ils soient extra-terrestres au niveau du tennis de table, nous ferait presque oublier que ce sont des enfants de 8 à 11 ans. Ils se courent après, se jettent des balles, rigolent d'un rien ... des petits schtroumpfs quoi. Pour preuve le sourire hilare du meilleur gaucher quand on le prend en vidéo!



DES ELASTIQUES SUR PATTES

Enfin quand je dis que ce sont enfants comme les autres, je ne parle pas de leur patrimoine génétique. A 8h30, avec un échauffement de deux minutes hors de la table ils sont déjà prêt à envoyer des top spin à une fréquence infernale. Je suis maintenant un vieux papy et la machine met du temps à chauffer mais même dans mes lointains souvenirs de stages jeunes je me souviens que la mise en route était un supplice. Nous ne sommes pas égaux à ce niveau la, il n'y a qu'à voir la petite vidéo ci-dessous. Je n'ai pas fait de montage, il est 8h30 et il touche la balle pour la première fois de la journée en CD ... pour tous les français rouillés!!

Publié dans Voyage en Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article