PORTRAIT DU CTR DE LA LIGUE DU CENTRE : STEPHANE LELONG

Publié le par Quetard Nicolas

STEPHANE LELONG NOUS EN APPREND UN PEU PLUS SUR LUI ET SUR SES MISSIONS A LA LIGUE



NQ : Salut Stéphane, on commence par une rapide présentation?
SL : Bonjour à tous, je suis donc Stéphane LELONG, j'ai 31 ans (né le 27 mai 1978 à Clamart), je suis marié et je viens juste d'avoir un deuxième enfant. Côté travail, je suis officiellement Conseiller Technique Régional depuis 2 an après avoir été plusieurs années Conseiller Technique de Ligue (employé par la région centre)

NQ : Quel a été ton parcours scolaire pour arriver à ce poste?
SL : J'ai obtenu un bac ES en 1996 et j'ai poursuivi à la faculté d'Orléans en 1996/1997. Je n'ai pas adhéré à cause du programme beaucoup trop généraliste par rapport à mes attentes. Je me suis donc dirigé vers les diplomes d'entraîneur avec l'obtention du BEES 1er degré en 1999 et du BEES 2ème degré en 2002. Pour parvenir au poste de CTR il faut être titulaire du Professorat de sport; j'ai obtenu ce dernier en 2006

NQ : Et côté ping, tu peux nous en dire plus sur ton parcours pongiste?
SL : Mes parents n'étaient pas très sportifs mais ils m'ont tout de même inscrit  à la natation et au tennis. C'est mon grand-père qui m'a fait découvrir le tennis de table car je jouais avec lui dans son garage ou dans le jardin. Dans le même temps, il y avait une table à l'écolé primaire autour de laquelle je passais mes récréation. Si bien qu'au moment de changer de sport pour la rentrée en 6ème, je me suis dirigé vers le club de tennis de table.
A raison de seulement 1 séance par semaine pendant 2 ans et d'un début tardif, je n'ai atteint le niveau régional qu'en junior et national qu'en J3 (N2 du critérium fédéral)

En ce qui concerne le championnat par équipe, j'ai évolué dans toutes les divisions : départementales (collège), régionales (lycée) puis j'ai évolué 8 ans en nationale 3 ou nationale 2 (Chartres TT, Chartres ASTT). Pour l'anecdote, en 14 années de championnat je n'ai pas raté une journée!!
Depuis 3 ans j'ai pris du recul pour passer plus de temps avec ma famille

NQ : Peux-tu nous en dire plus sur ce qui t'as poussé à devenir entraîneur et sur tes débuts dans ce métier?
SL : J'ai commencé dès l'âge de 15 ans à animer des séances comme bénévole  puis étant au lycée je suis devenu responsable des entraînements du club toujours de façon bénévole. Ensuite, élu du comité d'Eure et Loir (1996-2000), j'ai aidé mon club (Chartres TT qui deviendra Chartres ASTT) à me créer un poste en contrat emploi-jeune. Mon premier contrat d'entraîneur date donc de septembre 1998.

En septembre 200, je suis recruté par la ligue du centre comme entraîneur adjoint du Pôle Espoir (Tours) au côté de Nicolas Métaireau avec également comme missions la responsabilité des stages de ligue et de la detection.
Je suis devenu par la suite CTR grâce à l'obtention du professorat de sport et au fait que la place soit vacante en région Centre.

NQ : Tu as des modèles ou des gens qui t'ont aidé, influencé dans ton travail d'entraîneur?
SL : Nicolas Métaireau a toujours été un modèle pour moi comme entraîneur, Charles Bourget a ensuite eu une importance capitale pour le métier de CTR ou faisant fonction.


NQ : Peux-tu maintenant nous dire comment s'organise ton travail? Quelles sont tes missions? 
SL : Le travail de CTR n'est pas simple : je suis agent de l'Etat (ministère des sports), mis à disposition de

la FFTT (DTN en particulier) et placé auprès du mouvement sportif (Association Ligue du Centre). Mon supérieur hierarchique est le Directeur Régional Jeunesse et Sport mon supérieur Technique le DTN


Ma mission principale est d'aider la Ligue du Centre à mettre en oeuvre les politiques publiques de l'Etat et de la DTN :

Promotion du sport pour le plus grand nombre (augmenter le nombre de licenciés)
Développer le Haut Niveau (permettre aux meilleurs d'être encore meilleurs)
Développer les métiers du sport (permettre et aider ceux qui veulent devenir entraîneur bénévole ou professionnel)

Concrètement cela se traduit par la mise en place d'actions de promotion, aider le pôle et les stages à être performants, mettre en place les formations qui permettront au maximum de se former dans les meilleures conditions.

QUELQUES INFOS EN BREF SUR STEPHANE

Meilleur classement : 20 (1 phase) puis n°970
Meilleur souvenir de joueur : 1er aux intercomités 1995 (juniors)
J'ai également été champion départemental sénior en 1996
Meilleur souvenir de coach : Médaille d'argent aux interligues 2002 (équipe composée de Pascal DRONNE, David HUGUET, Grégory RICHARD et Alexandre HERMELINE
Meilleure "Perf" : Nicolas Quétard quand il était n°282 mais j'avais battu 1 ou 2 15 avant
Plus grosse contre : je ne me souviens pas car je faisais peu de perfs et très peu de contres. Peut être Barta Théophane qui était 35 quand j'étais 25 (2006 ou 2007)
Ton pongiste préféré : Waldner et aujourd'hui Joo See Yook car j'essaie de
jouer comme lui
Ton sportif préféré : ? ceux qui montrent un réel dépassement de soi en réalisant des performances incroyables.

Publié dans Portraits

Commenter cet article

Quetard Nicolas 09/09/2009 22:00

ca fait bizarre de passer pour un ancien combattant auprès des jeunes d'aujourdhui. A eux de construire leurs souvenirs!!
A bientôt j'espère les gars

Nico

Pascal Dronne 09/09/2009 19:33

Salut les stars !
C'est aussi avec plaisir que j'ai lu cette interview. Ah, ces fameux Interligues ! Un sacré souvenir. Vive la Picardie !
A bientôt
Pascal

David HUGUET 09/09/2009 11:12

Salut Stéphane et Nico,
content d'avoir de vos news à travers ce blog et de voir que les interligues 2002 (la date fait peur..) sont ton meilleur souvenir d'entraineur !
c'est egalement un de mes meilleurs souvenirs de joueur, même si j'ai encore la roulée revers de Provost en double qui me reste en travers de la gorge :-)

A+

David