TOP ELITE REGIONAL 2011

Publié le par Quetard Nicolas

Le Top Elite Régional est certainement une des compétitions les plus passionantes à vivre et à jouer de la saison car sur deux jours les "belligérants" affrontent 11 adversaires de même age et de même niveau et c'est celui qui a le plus de victoires à la fin du week-end qui est désigné vainqueur. Cette formule est vraiment exigeante aussi bien sur le plan physique que sur le plan mental et les protagonistes ressortent avec une "valeur ajoutée" de cette épreuve.

On peut d'ailleurs s'interroger sur la necessité d'avoir des compétitions tous les week-end voire deux dans le même week-end plutôt que d'en avoir une par mois mais avec le niveau d'intensité et le nombre de match d'un Top Elite. Je milite depuis maintenant plusieurs saisons pour la disparition d'un grand nombre de compétitions au profit du critérium fédéral. Il faudrait à mon avis augmenter le nombre de matchs à chaque journée et avoir au moins 8 tours dans l'année (1 par mois) ce qui rendrait le calendrier lisible pour tous les acteurs de notre discipline et permettrait de mieux entraîner nos joueurs sans être perpetuellement dans l'urgence de la compétition à venir.

Privilégions la qualité plutôt que la quantité!

Bilan du Top Elite pour SLTT45

Nous avions cette année 7 réprésentants suite au forfait pour maladie d'Alexandre Greinschgl. De manière générale cette compétition fut plutôt une réussite pour nos jeunes pongistes qui ont plutôt bien gêré l'interdiction de coacher entre les sets mise en place cette saison par le CTR Stéphane Lelong. Même ceux dont la place finale n'est pas exceptionnelle ont montré de belles choses à la table et vont dans la bonne direction dans leur ping.

topelitemelvyn

BAUDOIN Melvyn : ou comment une douzième et dernière place peut avoir une saveur pas si désagréable que ça. En effet si Melvyn termine douzième de ce tableau -11 garçons, il a gagné deux matchs et aurait même pu tourner en tête le samedi soir avec 5 victoires sur 5 car il a mené deux sets à zéro lors des trois derniers matchs avant de s'incliner à la belle par la plus petite des marges. Au-dela du résultat, Melvyn a pratiqué un bon Ping avec des prises de risques sur l'initiative et a bien mis en application le travail du premier semestre à l'entraînement. Le gros bémol se situe plutôt dans la concentration ou il est complêtement absent sur certains sets ou bouts de sets avec de nombreux services ratés ou autre point direct "donné" à l'adversaire. Après avoir pratiqué en "Loisir" pendant 2 ans, Melvyn repart à 4 séances par semaine cette année et avance vite techniquement mais il manque de mordant et perd souvent le combat psychologique en compétition (vestiges d'un passé "laxiste" encore présent). Le temps fera son oeuvre car il en a "plein les mains" comme on dit dans notre discipline.

 

A suivre ...

Publié dans Sud Loire TT 45

Commenter cet article